Sud-ouest de l'océan Indien: Initiative d’évaluation et de financement des risques de catastrophes dans le sud-ouest de l’océan Indien (SWIO RAFI)

swio rafi.JPG

Contexte et objectifs

Les États insulaires du sud-ouest de l'océan Indien sont plus vulnérables que jamais aux pertes de catastrophes telles que les cyclones, les inondations, les tremblements de terre et les tsunamis. Les effets du changement climatique, une population croissante et une exposition économique accrue exacerbent ces menaces. L’identification de solutions individuelles ou conjointes pour accroître la résilience financière des États insulaires contre les risques naturels était l’objectif principal de ce projet d'assistance technique.

L’Initiative de Financement et d’évaluation des risques du Sud-Ouest de l’Océan Indien (SWIO RAFI) cherchait à répondre à cette question, en fournissant une base pour une future implantation du financement des risques de catastrophes en améliorant la compréhension des risques de catastrophes et les solutions de financement des risques par les Etats insulaires participants.

Les objectifs de développement du projet étaient double:

  1. Améliorer la compréhension des risques de catastrophes pour les Iles de l'Océan Indien (IOI) afin de faire avancer les applications en gestion des risques de catastrophes;
  2. Accroître la résilience financière des IOI face aux catastrophes naturelles et leur capacité à répondre aux besoins de financement suite aux catastrophes sans compromettre leurs équilibres budgétaires et leurs objectifs de développement.

 

Activités principales

Les activités principales des projets étaient :

  • La collecte de données et gestion des informations sur les risques de catastrophe;
  • La modélisation du risque de catastrophe et le profilage du risque fiscal;
  • L'évaluation quantitative et qualitative des options de financement des pertes liées aux catastrophes;
  • Le développement de stratégies nationales de financement des risques de catastrophe fondées sur des preuves
  • Un dialogue politique ainsi qu'un suivi et une évaluation


Résultats 

Le projet a été clôturé et les résultats suivants ont été obtenus:

  • La capacité à mesurer, conserver et appliquer les données sur les risques de catastrophe pour améliorer la résilience aux catastrophes a été améliorée;
  • Un profil robuste des risques de catastrophe des États insulaires a été établi;
  • Des stratégies nationales préliminaires de financement des risques de catastrophe ont été établies sur la base d'une évaluation quantitative et qualitative des pertes probables, des déficits de financement et des coûts et avantages des options de financement disponibles.

 
Partenariats et coordination

La mise en oeuvre du projet a été conduite en étroite coordination et avec les contributions de l’équipe DRFI de financement des risques de catastrophes de la Banque mondiale.

L’équipe de projet s’est assurée de l’étroite coordination avec les autres partenaires dans la région, tels que le Bureau des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNISDR) et l’Agence Française de Développement (AFD), qui a un projet régional avec la Commission de l’Océan Indien (COI) sur les politiques nationales de gestion des risques de catastrophes.

L'équipe de GRC / GFDRR / DRFI de la Banque mondiale en Afrique a étroitement collaboré avec la délégation de l'UE à Maurice, aux Comores et aux Seychelles pour le développement de ce projet. L'UE a soutenu le lancement de ce projet en finançant le projet IOC-îles principales pour le développement durable des Iles de l'Océan Indien, qui appuyait la création de la plate-forme régionale pour les mécanismes de transfert des risques de catastrophe.

 

Liens utiles

Un rapport de synthèse sur le SWIO RAFI est disponible ici (en anglais).

Region
  • Afrique
Domaine de priorité
  • Intégration de la prévention des risques de catastrophes (PRC)
Volet d’action
  • Volet 1
Montant approuvé
  • $1,269,077
Co-financement
  • $0
Durée
  • 01/2014 - 06/2017