Sierra Leone: Élaboration d'une politique, d'une planification et d'investissements résilients en matière de relèvement post-catastrophe à Freetown

Contexte et objectifs
Le 14 août 2017, Freetown a connu l'un des plus graves glissements de terrain et l'une des plus importantes inondations à ce jour. L'événement a provoqué la destruction d'infrastructures et une précarité au niveau de la population. Le gouvernement sierra-léonais a demandé un soutien pour la mise en œuvre de son programme de préparation et de relèvement résilients, sur la base de l'évaluation des dommages et des pertes dues à la catastrophe et sur l'évaluation des risques multiples, toutes deux financées par le programme ACP-UE NDRR.
En réponse a cette demande, ce nouveau projet ACP-UE NDRR soutient le gouvernement en termes de :

  • Renforcement des capacités institutionnelles et de GRC ;
  • Gestion des zones a fort risques dans la capitale Libreville.

Le projet ACP-UE NDRR soutient par ailleurs la mise en œuvre du Projet de relèvement d'urgence de Freetown, financé par la Banque mondiale et doté d'un budget de 10 millions de dollars, qui vise à réhabiliter les infrastructures endommagées par la catastrophe.

Activités principales
Composante 1 : Renforcement des institutions et des capacités pour améliorer le relèvement post-sinistre, la préparation, la réaction et la gestion des risques.
À la suite des glissements de terrain et des inondations de 2017 à Freetown, le Gouvernement sierra-léonais élabore actuellement un cadre stratégique national de gestion des risques de catastrophe et un projet de loi connexe visant à renforcer les mécanismes institutionnels en la matière.
Les activités relevant de cette composante aident le gouvernement à mener une évaluation des besoins en capacités afin d'identifier les possibilités de renforcement des capacités de préparation et d'intervention en cas d'urgence. En outre, des experts sont mobilisés pour travailler avec le gouvernement afin de trouver les meilleures options pour renforcer le cadre institutionnel et politique, et promouvoir une gestion efficace des risques de catastrophe et de changement climatique.
Composante 2 : Réhabilitation et relèvement informés par les risques
L'évaluation des dommages et des sinistres post-catastrophe financée par le programme ACP-UE NDRR a indiqué que l'une des principales causes des pertes élevées en vies humaines et en logements à la suite de l'événement d’août 2017 était due à une construction mal planifiée dans des zones à haut risque. Le gouvernement étudie maintenant les moyens de gérer les zones à haut risque à Freetown, en particulier dans les zones touchées par le glissement de terrain et les inondations d'août 2017.
Le projet ACP-UE NDRR aide le gouvernement à élaborer des plans de gestion des risques de catastrophes. Le projet prépare aussi un rapport de diagnostic sur l'état actuel des systèmes de permis de construire et d'enregistrements foncier, et fourni des recommandations pour l'intégration de la gestion des droits numériques.

Résultats
Le projet est dans sa phase de démarrage.

Partenariats et coordination
Le projet est mis en œuvre en étroite coordination avec les homologues du gouvernement. Le principal interlocuteur de la composante 1 est le Bureau de la sécurité nationale et les principaux interlocuteurs de la composante 2 sont le Bureau de la sécurité nationale, le Conseil municipal de Freetown, le Ministère des terres, du logement et de l'environnement, l'Autorité nationale des zones protégées et l'Agence de la protection de l'environnement.

Liens utiles
Le PDNA financé par le programme ACP-UE NDRR est disponible ici.
 

Region
  • Afrique
Volet d’action
  • Volet 3
Montant approuvé
  • $450,000
Durée
  • 10/2018 - 02/2020