Corne de l'Afrique: Programme régional de résilience aux catastrophes et de développement durable pour l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD)

Contexte et objectifs

Le projet visait à fournir une capacité de coordination du secrétariat de l'Autorité intergouvernementale sur le développement (IGAD), ainsi qu'à:

  • Renforcer du cadre institutionnel pour la gestion des risques de catastrophe / gestion des risques climatiques aux niveaux national et régional
  • Accroître la résilience aux catastrophes en renforçant les capacités de réduction des risques de catastrophe et d'adaptation au changement climatique aux niveaux régional, national et local;
  • Accroître le soutien aux actions nationales et régionales visant à réduire les risques de catastrophe / la gestion des risques climatiques en renforçant la coordination avec les programmes d'autres partenaires; et
  • Renforcer le Centre de prévision et d'application du climat de l'IGAD (ICPAC) et d'autres institutions régionales afin d'améliorer la prestation de services en matière de la gestion des risques liés aux catastrophes et au climat.

Activités principales

Les principales activités étaient axées sur le développement des capacités régionales d’appui à la gestion nationale des risques de catastrophe. Les activités on inclus : 

  • Développement de l’Initiative de Durabilité et de Résilience aux catastrophes de la Corne de l’Afrique
    • Élaboration et mise en œuvre du cadre (principes, orientations stratégiques, composantes, axes de travail, fenêtres de programmation et de financement, résultats, coordination et gouvernance) pour l'Initiative pour la résilience et la durabilité en cas de catastrophe dans la Corne de l'Afrique
    • Conception d’un programme d’investissement pour la mise en œuvre de l’initiative sur la résilience
  • Développement d’un socle institutionnel de l’IGAD pour le soutien à la gestion des risques de catastrophes
    • Révision de la politique régionale de gestion des risques de catastrophe
    • Développement et renforcement des structures officielles de l’IGAD pour la gestion des catastrophes, incluant : (a) la transformation de l’Unité de gestion des risques de catastrophes en un Secrétariat de gestion des risques de catastrophes IGAD et d'un Bureau de Liaison pour la Sècheresse (faisant partie de l’Unité de gestion des risques de catastrophes),(b) la transformation du Centre d’Application des Prédictions du Climat de l’IGAD (CAPCI) en service régional de Gestion des risques climatiques (GRC)
    • Renforcement des capacités de gestion des catastrophes et des risques climatiques du Secrétariat.
  • L’intégration des principes et pratiques de réduction des risques liés aux catastrophes et au climat dans le programme, la structure, les opérations et les programmes de développement de l’IGAD. Cela incluait le développement de synergies entre les stratégies de réduction des risques climatiques et des catastrophes de l'IGAD et les stratégies régionales et nationales pertinentes liées à d'autres domaines d'intervention de l'IGAD (notamment l'environnement, la gouvernance, la gestion des conflits, la réduction de la pauvreté, le développement social et les infrastructures).
  • Renforcement de la coordination en institutionnalisant une plate-forme régionale pour la gestion des risques liés aux catastrophes et au climat.

Résultats

Ce projet a contribué à intégrer la préparation aux risques de sécheresse et à renforcer les capacités de relèvement post-sinistre dans la Corne de l'Afrique. Il y est parvenu en favorisant un dialogue politique favorable entre la gestion des risques de catastrophe et l'adaptation au changement climatique, ainsi que par l'échange de connaissances techniques et de meilleures pratiques entre les praticiens en gestion des risques de catastrophe et les services météorologiques nationaux entre les États membres de l'IGAD et les partenaires de développement concernés.

Partenariat et coordination

Le projet a été exécuté par la Banque mondiale et aligné sur les activités régionales de l'UE. Une coordination étroite a été assurée avec la délégation de l'UE à Djibouti.

Region
  • Afrique
Domaine de priorité
  • Intégration de la prévention de catastrophe dans le relèvement post-catastrophe
Volet d’action
  • Volet 1
Montant approuvé
  • $962,626
Co-financement
  • $100,000
Durée
  • 10/2012 - 08/2016