Vanuatu: Renforcement du cadre institutionnel et juridique de la gestion des risques de catastrophe

Contexte et objectifs

Au cours des dernières années, le Vanuatu a fait face à plusieurs catastrophes naturelles, telles que le cyclone tropical Pam et des éruptions volcaniques (Ambae, Ambrym, Tanna). Étant donné le risque croissant de catastrophes, un cadre de réduction des risques de catastrophe et une harmonisation des politiques aux niveaux national, sectoriel et provincial sont nécessaires. Cela permettra au gouvernement de Vanuatu de réduire les facteurs sous-jacents de risque de désastre et de prendre des mesures efficaces le plus tôt possible après une catastrophe.

Ce projet ACP-UE NDRR fourni une assistance technique aux ministères et aux agences concernés afin de renforcer certaines politiques publiques et stratégies nationales en matière de gestion des risques liés aux catastrophes, afin de renforcer les capacités de mise en œuvre et de hiérarchisation des programmes de gestion des risques liés aux catastrophes.

Activités principales

Composante 1: Intégration des politiques et stratégies de gestion des risques liés aux catastrophes dans la planification du développement sectoriel.

Les activités relevant de cette composante fournissent un appui technique et analytique pour aider le gouvernement à prendre des décisions éclairées concernant le renforcement des politiques de développement résilientes. Le projet aide le gouvernement à analyser les politiques et les stratégies actuelles, et à identifier les domaines dans lesquels le renforcement et l'harmonisation des politiques seront nécessaires pour une gestion efficace des risques liés aux catastrophe, en particulier pour la réduction des risques.

Composante 2: Relèvement Résilient.

Les activités menées dans le cadre de cette composante appuient le dialogue sur les politiques et les contributions techniques à un "cadre global de relèvement post-catastrophe". Celui-ci fourni des orientations politiques et stratégiques pour la préparation et la mise en œuvre de mesures de relèvement après une catastrophe, ainsi que pour l'identification et la mise en œuvre de sources de financement.

Résultats

Le projet a permis l’analyse finale et la contribution technique à la politique de gestion de risques de catastrophe avec une option de prélèvement différé en cas de catastrophe du Vanuatu, y compris un soutien consultatif pour les réformes politiques et institutionnelles, notamment :

  • Un soutien à l’examen et la finalisation de la nouvelle Loi nationale sur la gestion des risques de catastrophe, qui prévoit l’élaboration et la mise en œuvre de règlements, de cadres et de plans aux niveaux national, provincial et municipal. Cela a permis l’intégration de la réduction des risques de catastrophe et de l’adaptation aux changements climatiques dans différents secteurs, y compris l’agriculture, l’infrastructure, l’eau, la santé et l’éducation
  • L’intégration des principales dispositions relatives à la réduction des risques de catastrophe et à l’adaptation aux changements climatiques dans la Politique nationale sur le lotissement des terres, y compris les exigences et les lignes directrices pour que tous les promoteurs fonciers préparent des plans conceptuels pour l’évaluation des sites.

Partenariats et coordination

Le projet est mis en œuvre en étroite collaboration avec le bureau du Premier ministre du Vanuatu et de son département de la planification stratégique, des politiques et de la coordination d’assistance, du ministère des Finances et de la gestion économique, et le ministère du Changement climatique et des catastrophes naturelles.

Pays
Region
  • Pacifique
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $200,000
Durée
  • 02/2019 - 08/2021