Tonga: Evaluation rapide des dommages et des besoins de relèvement après le cyclone tropical Gita

Contexte et objectifs

Le 12 février 2018, le Royaume des Tonga a été frappé par le cyclone tropical Gita de catégorie 4. Les îles principales de Tongatapu et Eura ont été durement touchées par le cyclone, causant des dégâts considérables et affectant directement près de 80% de la population.

À la suite d'une demande officielle du gouvernement des Tonga, la Banque mondiale/GFDRR, l'UE et le PNUD ont aidé le gouvernement à mettre en place un cadre d'évaluation rapide et de relèvement.

Activités principales

L'évaluation rapide a utilisé des véhicules aériens sans pilote (drones), qui avaient été testés dans le cadre du précédent projet ACP-UE "Utilisation des véhicules aériens sans pilote pour l'évaluation des catastrophes dans les îles du Pacifique" (UAV4Resilience).

Résultats

Les résultats suivants ont été obtenus:

  • Développement du cadre de relèvement: Les images aériennes prises après le cyclone tropical Gita peuvent être comparées aux images prises d'avant, telles que celles capturées en octobre 2017 lors du projet UAV4Resilience. De ce fait, ces images aériennes ont informé la planification du relèvement et de la reconstruction. Les images ont aidé à créer une carte avec une échelle de base qui peut être mise à jour au cours des phases de relèvement et de reconstruction. L’évaluation rapide a révélé que la valeur économique totale des effets du cyclone tropical Gita s’élevait à environ 356,1 millions de pa'anga tongans (164,1 millions de dollars américains), ce qui équivaut à 37,8% du produit intérieur brut (PIB) nominal des Tonga.
  • Réutilisation des données: Les 44 images de drones couvrant la principale île des Tonga ont été mises à disposition sur OpenAerialMap.org. Le Ministère de l’éducation des Tonga les utilise maintenant pour planifier la reconstruction d’écoles après le cyclone Gita, et le Ministère des terres, des enquêtes et des ressources naturelles pour valider les demandes d'indemnisations. Pour encourager l'utilisation des drones au-delà du Pacifique, la Banque mondiale a présenté les résultats des projets au cours de la réunion ministérielle du G7 de 2018.
  • Financement mobilisé : Le projet ACP-UE NDRR a permis à la Banque mondiale de financer le Projet de résilience du Pacifique dans le cadre du Programme de résilience du Pacifique, pour soutenir le ministère de l’Éducation des Tonga sur la réparation des infrastructures scolaires.

Partenariats et coordination

L'évaluation rapide a été préparée sous la direction du gouvernement des Tonga, avec l'appui de la GFDRR/Banque mondiale, de l'UE et du PNUD. Cette évaluation rapide a été entreprise en étroite coordination avec la Communauté du Pacifique, le Département australien des affaires étrangères et du commerce et le Ministère des affaires étrangères et du commerce de la Nouvelle-Zélande.

Liens utiles

L'évaluation rapide post-catastrophe est disponible ici.

Un article de fond l'utilisation des drones pour évaluer le risque de catastrophes au Fiji et au Tonga de suivi est disponible ici (en anglais).

Les images aériennes de Tonga prises par les drones sont disponibles sur OpenAerialMap.

Pays
Region
  • Pacifique
Volet d’action
  • Volet 3
Montant approuvé
  • $100,000
Durée
  • 04/2018 - 12/2018