Seychelles: Portée des inondations et plan de relèvement

Seychelles DaLA

source: Banque mondiale

Contexte et objectifs

Du 27 au 28 janvier 2013, les fortes pluies résultant du cyclone tropical Felleng ont causé de graves inondations ainsi que des glissements de terrain aux Seychelles, en particulier dans trois districts de la côte sud-est de Mahé, ainsi que sur les îles voisines de Praslin et La Digue.

L’objectif de ce projet était d’aider le gouvernement des Seychelles à se relever durablement des récentes inondations et à renforcer sa résilience face aux aléas naturels. Plus spécifiquement, les objectifs du projet étaient les suivants:

  • Identifier les causes et les impacts des inondations et des glissements de terrain;
  • Soutenir l'identification des dommages, pertes et besoins de relèvement conséquents dans un certain nombre de secteurs clés;
  • Fournir une formation sur la méthodologie d'évaluation des dommages et pertes; 
  • Évaluer les structures institutionnelles pour une préparation et une réaction efficaces en cas de catastrophe.

 

Activités principales

Les activités suivantes ont été incluses et étroitement coordonnées entre le Ministère des Finances, la division des risques et de la gestion des catastrophes au sein du Ministère de l'environnement et de l'énergie, et des partenaires de développement, notamment la Banque mondiale, le PNUD et l'Union européenne:

  • Liaison avec le gouvernement et les partenaires de développement sur les priorités en matière d'évaluation et de mobilisation des données de base pour les principaux secteurs touchés
  • Formation sur le concept des évaluations des besoins après une catastrophe et sur les besoins spécifiques du secteur en matière de données pour une évaluation des dommages et des pertes;
  • Évaluation des données et travail approfondi avec les représentants du secteur, évaluation de la réduction des risques et de la capacité de préparation du pays;
  • Compilation de données, analyse macroéconomique et établissement de rapports;
  • Formulation d'un cadre pour les besoins de relèvement;
  • Présentation des résultats et atelier de validation

 

Résultats

Les conclusions de l’évaluation des dommages, des pertes et des besoins de février 2013 financée dans le cadre du programme ont servi de bases à la création en septembre 2014 de la première option de retrait différé pour cause de catastrophe de l’Afrique subsaharienne (Cat DDO). Un Cat DDO est une ligne de crédit en cas de catastrophe financée par le Groupe de la Banque mondiale qui fournit au gouvernement 7 millions de dollars de liquidités immédiates à la suite d'une catastrophe de grande ampleur, une période où les contraintes de liquidité sont généralement les plus importantes.

Sur la base des conclusions de l'évaluation, le gouvernement des Seychelles a mis en œuvre des initiatives de développement résilientes aux catastrophes à court, moyen et long termes, afin de mieux faire face aux catastrophes. Ces mesures devraient bénéficier à 87 000 personnes et permettre la réhabilitation et la protection de 500 kilomètres de routes contre les catastrophes.

Partenaires et coordination

L'activité consistait en un suivi et en une évaluation et une vérification détaillées de l'évaluation des dommages après une inondation réalisée à l'origine par le PNUE. Cette activité a permis de comprendre l'évaluation de chaque partie prenante et les données ont été collectées selon un format normalisé pour assurer leur cohérence. Une consultation étroite a été menée avec des partenaires tels que le PNUE, l’OMS, la Croix-Rouge et l’UE.

En outre, l’évaluation des impacts des inondations et des besoins en matière de relèvement s’inscrivait dans les axes de développement définis dans la Stratégie de développement national à moyen terme des Seychelles 2013-2017 (MTNDS), qui définissait la vision et les objectifs pour parvenir à une réduction de la vulnérabilité et de la vulnérabilité des Seychelles. fournir une base pour un développement durable à long terme.

Liens utiles

L’évaluation finale des dommages, des pertes et des besoins aux Seychelles est disponible ici en anglais

Pays
Region
  • Afrique
Domaine de priorité
  • Identification et évaluation des risques
Volet d’action
  • Volet 3
Montant approuvé
  • $73,792
Co-financement
  • $7,500
Durée
  • 03/2013 - 12/2013