Samoa: Renforcement des capacités de mise en œuvre des codes du bâtiment et d'amélioration des systèmes multirisques en vue de la création d'un Cat-DDO

Contexte et objectifs

Le Samoa est le premier pays insulaire du Pacifique à préparer une opération de politique de développement pour la gestion des risques de catastrophe avec l'option de tirage différé en cas de catastrophe (Cat-DDO). Le Cat-DDO est une ligne de crédit préventive de la Banque mondiale qui fournit des liquidités immédiates aux pays à la suite d’une catastrophe naturelle.

Le programme ACP-UE NDRR aide le gouvernement du Samoa à renforcer son cadre politique institutionnel pour la gestion des risques liés aux catastrophes et au climat, et à satisfaire les exigences en matière d'accès à une Cat-DDO.

Activités principales

Composante 1: Soutenir l’élaboration de solutions pratiques, de directives et de sensibilisation aux révisions des codes du bâtiment. Le ministère des Travaux publics, des transports et de l'infrastructure (MWTI) a dirigé en 2017 une révision et une mise à jour du code national du bâtiment, dans le but de réduire les risques que les cyclones et les inondations font courir aux bâtiments. Les activités de cette composante vont:

  • Aider le gouvernement du Samoa à appliquer les nouveaux codes et normes nationaux de construction ;
  • Améliorer la capacité du personnel du MWTI à évaluer les demandes relatives aux bâtiments et à vérifier leur conformité aux normes et codes révisés;
  • Aider le gouvernement du Samoa dans ses contacts avec des acteurs privés dans la construction.

Composante 2 : Soutenir le développement d'une stratégie pour améliorer l'efficacité d'un système d'alerte précoce multi-risques. Les activités de cette composante vont:

  • Aider le ministère des Richesses naturelles et de l'environnement à élaborer une politique publique et une stratégie visant à intégrer les informations sur les dangers actuellement disponibles (telles que les informations météorologiques, hydrologiques et sismiques);
  • Évaluer l'adéquation des procédures standard d'exploitation du système d'alerte précoce existant et proposer des modifications.

Résultats

Le projet a soutenu l’élaboration de lignes conductrices afin d’améliorer les capacités du personnel du ministère des Travaux, du transport et de l’infrastructure pour évaluer la structure des bâtiments et de vérifier leur conformité avec les codes et les normes révisés. Le projet a aussi aidé le gouvernement du Samoa à établir un dialogue avec l’industrie du bâtiment sur le contenu et les usages du code de bâtiment révisé, et avec les communautés sur les risques liés au climat et aux catastrophes.

Le projet a également aidé le gouvernement des Samoa à élaborer des politiques et des stratégies pour améliorer l’efficacité des services d’alerte précoce multirisques. Ce soutien s’est manifesté sous la forme d’une évaluation des procédures d’utilisation normalisés pour les systèmes d’alerte précoce, et des changements proposés aident le ministère des ressources naturels et de l’environnement à élaborer une politique et une stratégie visant à intégrer les différentes informations disponibles, y compris les informations météorologiques, hydrologiques et sismiques.

Partenariats et coordination

Le projet sera mis en œuvre en étroite collaboration avec le gouvernement du Samoa, en particulier le ministère des travaux, du transport et de l’infrastructure et le ministère des ressources naturelles et de l'environnement.

Pays
Region
  • Pacifique
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $200,000
Durée
  • 07/2018 - 08/2021