Renforcement de la résilience physique et fiscale pour assurer une prospérité partagée en République Dominicaine

Contexte et objectifs
La République dominicaine est exposée à des risques élevés dus aux aléas météorologiques et géophysiques, exacerbés par le changement climatique. Les pertes dues aux catastrophes naturelles ont été estimées à 0,69% du PIB ou $420 millions de dollars par an sur la période 1961-2014. La République dominicaine est l'un des pays faisant face au plus grand nombre d’aléas naturels dans le monde, se classant au deuxième rang en termes de vulnérabilité de son PIB à trois risques naturels ou plus (près de 92% du PIB est situé dans des zones à risque). 
Les coûts élevés du relèvement et de la reconstruction ont entraîné une réduction de la marge budgétaire et compliquent la mise en œuvre des politiques de réduction de la pauvreté par le gouvernement. Les réaffectations budgétaires au moyen d'un processus ad hoc retardent également les efforts d'urgence et de relèvement.
Le projet ACP-UE NDRR vise à améliorer la capacité du gouvernement à renforcer la résilience physique et financière face aux catastrophes, afin de garantir une prospérité partagée.

Activités principales
L'assistance technique contribue à améliorer la capacité du gouvernement à renforcer la résilience physique et budgétaire aux catastrophes, en travaillant sur trois composantes :
Composante 1 : Promouvoir des politiques de prévention des catastrophes et des risques climatiques dans les secteurs prioritaires ;
Composante 2 : Soutenir le ministère des Finances dans le développement des capacités techniques et institutionnelles en matière de financement des risques de catastrophes ;
Composante 3 : Cibler les politiques de gestion des risques de catastrophes et les investissements pour promouvoir une prospérité partagée.

Résultats
L'assistance technique progresse pour toutes les composantes.

Composante 1: 

  • Un outil d'évaluation des pertes (SIRED-RD) a été mis au point. Il permet d'évaluer les pertes économiques subies à la suite de catastrophes dans le secteur de l'infrastructure. L'outil informera le ministère de l'Économie, de la Planification et du Développement (MEPyD) des besoins potentiels en matière de relèvement et de reconstruction.
  • Un ensemble d'indicateurs a été élaboré pour mesurer l'impact des reformes politiques sur la résilience.

Composante 2:

  • Les profils de risques de catastrophes pour les ouragans et les tremblements de terre ont été développés.
  • Deux notes sur les responsabilités associées aux catastrophes et sur les mécanismes de protection financière ont été rédigées.
  • Un document de travail sur l'impact des ouragans sur l'activité économique à court terme en République dominicaine a été publié.
  • Une évaluation initiale des options de gestion des risques budgétaires associés aux catastrophes a commencé.
  • L'équipe a en outre conseillé le ministère des Finances sur la création d'une unité des risques fiscaux au sein du ministère, et sur la meilleure façon de partager avec d'autres pays de la région les expériences en matière de protection financière face aux catastrophes.
  • Un appui est fourni à l'Institut géographique national (sous l'égide du MEPyD) pour la mise en place d'une infrastructure nationale de données géographiques, afin de générer des données sur les risques et d'informer les investissements publics et la planification territoriale.

Composante 3: 

  • Un modèle économétrique permettant de comprendre l'impact des catastrophes et des chocs sur la pauvreté et d'autres indicateurs socioéconomiques a été mis au point, présenté et discuté avec le ministre du MEPyD et l'unité consultative d'analyse économique et sociale du MEPyD.
  • La conception d’une enquête sur le bien- (SWIFT) a commencé avec l’Office national de la statistique, afin de mieux comprendre les effets des catastrophes sur la santé, l’éducation et l’accès aux services. L'enquête permettra d'établir une base de référence permettant au gouvernement de surveiller les effets d'une catastrophe particulière sur le bien-être des ménages.

Partenaires et coordination
Le projet d'assistance technique est mené conjointement avec le Ministère des finances et le MEPyD. 
La Délégation de l’UE est invitée aux réunions organisées dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet. Il existe une bonne relation de travail avec la délégation de l'UE, le PNUD et la JICA (Agence japonaise de coopération internationale) pour discuter des initiatives en cours en République Dominicaine financées par d'autres bailleurs de fonds.
 

Lien utile

Le document de travail sur l'impact des ouragans sur l'activité économique à court terme en République dominicaine est disponible ici.

Le profil de risques pour la République dominicaine est disponibles en anglais ici et en espagnol ici.

Region
  • Caraïbes
Domaine de priorité
  • Intégration de la prévention des risques de catastrophes (PRC)
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $800,000
Co-financement
  • $0
Durée
  • 12/2016 - 07/2019