Renforcement de la résilience aux catastrophes et au changement climatique dans les communautés des collectivités le long du corridor routier de Dili-Ainaro au Timor Leste

dili.JPG

Contexte et objectifs

L’objectif du projet était de réduire les pertes en termes d'infrastructures et de moyens de subsistance des agriculteurs ruraux pauvres face aux risques de catastrophes naturelles au Timor-Leste.

Activités principales

Les activités proposées dans le cadre de ce projet étaient les suivantes :

  • Évaluation des risques liés aux aléas dans les districts d'Ainaro, Aileu, Ermera et Manufahi, avec un gros plan sur les glissements de terrain et les risques d'inondations,
  • Renforcement des capacités au niveau des sous-districts pour la planification et la gestion communautaire des risques liés aux catastrophes, et
  • Gestion communautaire des risques liés aux catastrophes, plans d’adaptation et projets pilotes.

Résultats

  • Une évaluation des risques des aléas naturels a été effectuée dans le cadre du projet en vue de recueillir des données sur les crues, les glissements de terrain et les vents violents dans 49 municipalités (sucos) le long de la route de Dili à Ainaro. Des outils de modélisation des risques ont permis de déterminer la vulnérabilité de chaque suco et ont relevé ceux qui sont les plus à risque en cas de crues et de vents violents sur une période de récurrence de 100 ans.
  • L'analyse de l’exposition réalisée dans les 49 sucos a estimé que le montant des risques de catastrophes naturelles pour les communautés, les biens et l’activité économique toutes catégories confondues s’élève à plus de 570 millions de dollars, les dommages dans les secteurs résidentiel et des transports représentant plus de 80 % de la valeur totale. 
  • Le projet a également consolidé la capacité des membres du gouvernement à faciliter le renforcement de la résilience communautaire par l’élaboration d’un guide de gestion des risques de catastrophe à base communautaire qui a été testé sur le terrain.
  • Plusieurs manuels techniques ont été publiés, dont un sur les mesures d’atténuation en cas de glissements de terrain et de crues à appliquer au niveau municipal. 
  • La signature d’un accord de subvention de 2,7 millions de dollars entre le Gouvernement du Timor-Leste et la Banque mondiale a ete faite en février 2015, visant à financer la deuxième phase du projet. 
     

Partenariats et coordination  

Le représentant de l'UE a été impliqué dans le lancement officiel (signature de l'Accord de subvention) et a également été régulièrement informé durant les missions régulièresd'appui à la mise en œuvre du projet.

Le projet a collaboré étroitement avec le projet CBDRM du PNUD. L'atelier de révision du manuel CBDRM a été parrainé conjointement par le PNUD et le projet. Un consensus pour adopter le projet de manuel CBDRM en tant que manuel unique à utiliser tant par le projet que par celui du PNUD. Cette approche devrait conduire à la cohérence dans la mise en œuvre des deux projets au niveau du village.

Liens utiles

Le rapport de synthese liés aux aléas est accessible ici.

Region
  • Pacifique
Domaine de priorité
  • Intégration de la prévention des risques de catastrophes (PRC)
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $960,416
Co-financement
  • $0
Durée
  • 07/2013 - 06/2015