Soutient aux évaluations de la vulnérabilité des réseaux routiers dans les pays insulaires du Pacifique

PICs transpor tnote
avril 2018

Les pays insulaires du Pacifique sont confrontés à un risque élevé de phénomènes géophysiques et climatiques tels que les tremblements de terre et les cyclones tropicaux. De telles catastrophes peuvent gravement endommager les réseaux routiers, perturbant ainsi les services de transport et les moyens de subsistance.


Les pays insulaires du Pacifique sont confrontés à des obstacles communs lors de la construction d'infrastructures critiques résilientes. Par exemple, les bâtiments importants comme les hôpitaux et les écoles sont principalement situés en zones côtières. De plus, les réseaux routiers sont souvent complexes et, par conséquent, les dommages causés à une seule route peuvent entraver la circulation routière dans son ensemble. La vulnérabilité des réseaux de transport dans les pays insulaires du Pacifique devrait augmenter en raison des impacts du changement climatique.

Le programme ACP-UE NDRR a financé le développement d'une approche objective, transparente et reproductible afin d’évaluer la vulnérabilité des réseaux routiers dans les pays insulaires du Pacifique, et d’identifier et hiérarchiser les solutions possibles. Une évaluation de la vulnérabilité routière a été réalisée aux îles Samoa, ce qui a rendu possible le développement de la stratégie de lutte contre le changement climatique du pays, approuvée par le Comité de Développement du Cabinet du Samoa.

Cette évaluation de la vulnérabilité peut être reproduite et menée dans d'autres pays insulaires du Pacifique et contribuer à augmenter les investissements dans la résilience des réseaux routiers à court, moyen et long terme. Cela profiterait non seulement au secteur des transports, mais aussi à tous les résidents des pays insulaires du Pacifique qui dépendent des routes pour leur mobilité et pour le transport de biens essentiels à la vie.

Télécharger le document en anglais