Résultat 2 - Stratégies et plans d’action du genre pour la prévention des risques de catastrophes 

mai 2020

 

Les femmes et les filles figurent parmi les groupes les plus vulnérables aux catastrophes naturelles, souvent en raison des restrictions culturelles et comportementales qui leur sont imposées en termes de mobilité sociale et des rôles et responsabilités que leur prescrit la société. Une étape cruciale pour une GRC efficace consiste à comprendre les différences de besoins et de capacités qui existent entre hommes et femmes et d’intégrer les considérations de genre. 

D’importants progrès ont été accomplis en matière d’intégration de considérations relatives au genre dans le cadre du programme du Résultat 2. Un aspect essentiel des activités de renforcement de la résilience aux aléas naturels consiste à privilégier l’intégration de la dimension du genre dans la PRC et la GRC, en incluant tous les segments de la société et en tenant compte des vulnérabilités différentes qui existent entre les femmes et les hommes. À cet égard, la CEEAC, la CEDEAO et la SADC ont finalisés des stratégies et des plans d’action régionaux relatifs au genre, qui ont été présentées à leurs États membres respectifs. La stratégie et plan d’action du genre pour l’IGAD est en cours d’élaboration. L’objectif de cette activité est d’élaborer une stratégie et un plan d’action en matière de genre sur 10 ans qui soient à la fois pratiques, ambitieux et réalistes, en vue d’intégrer les considérations du genre dans les politiques, les plans d’action et les programmes de GRC.

Télécharger la stratégie et plan d’action du genre pour ECCAS en anglais

Télécharger la stratégie et plan d’action du genre pour ECOWAS, ainsi qu’en anglais

Télécharger la stratégie et plan d’action du genre pour SADC en anglais