Antigua-et-Barbuda - Cadre d’évaluation des besoins post-catastrophe et du relèvement suite à l’ouragan Irma

Antigua and Barbuda
octobre 2018

Le 5 septembre 2017, Irma s’est transformé en un ouragan de catégorie 5 et est devenu l’ouragan le plus puissant jamais enregistré dans l'Océan Atlantique Est. Dans la nuit du 5 au 6 septembre 2017, l'ouragan Irma a sévèrement frappé l'État d'Antigua-et-Barbuda, avec des vents soutenus atteignant la vitesse de 295 km/h, des précipitations record et une onde de tempête de près de trois mètres de haut, tuant un enfant et causant des dégâts étendus. Suite à une demande officielle du gouvernement pour une assistance post-catastrophe, l'UE, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Banque Mondiale/GFDRR ont soutenu le gouvernement à entreprendre une évaluation des besoins post-catastrophe (PDNA) conjointement avec la CDEMA. 
Financé par le Programme ACP-UE NDRR, le PDNA visait à (i) estimer l'impact global de l'ouragan Irma sur le développement socio-économique d'Antigua-et-Barbuda ;(ii) développer une stratégie de relèvement, en identifiant les besoins en reconstruction et les phases de relèvement à court, moyen et long terme ; iii) veiller à ce que les stratégies de relèvement tiennent compte de la prévention des risques de catastrophes et du concept de «reconstruire mieux» et répondent aux préoccupations sociales et environnementales, y compris des communautés et celles liées au genre; et (iv) élaborer une stratégie de relèvement qui soit représentative des besoins et des priorités des communautés touchées.

Le rapport executif de l'évaluation des besoins post-catastrophe est disponible ici.