Programme national et régional (Sahel) de résilience et de réponse aux catastrophes

Contexte et Objectifs

L’objectif de ce projet était d’améliorer la résilience des populations vulnérables dans la région du Sahel, face aux phénomènes de sècheresse et aux autres risques naturels.

Ce projet a répondu aux principaux domaines de résultats suivants du ACP-UE NDRR :

  • Résilience améliorée face aux catastrophes naturelles : les gouvernements nationaux et les organisations régionales ont amélioré leurs connaissances sur les ressources en eau pour leur résilience et ont renforcé leur collaboration en ce qui concerne la préparation aux catastrophes. En ce sens, les politiques sur la gestion des risques de catastrophes et la sécurité alimentaire sont mieux coordonnées et les services hydrométéorologiques nationaux ont une compréhension claire des besoins d'information pertinente des groupes d'utilisateurs vulnérables pour adapter leurs services (par ex. les petites entreprises, les agriculteurs).
  • Une meilleure préparation des populations dans les zones propices aux catastrophes : la collaboration des gouvernements nationaux et des organisations régionales pour les systèmes d’alerte précoce est améliorée et ayant pour objectif une information dans les temps, précise et adaptée entre les centres régionaux, les gouvernements nationaux et la population. Les stratégies de préparation aux catastrophes naturelles prennent en compte les besoin spécifiques des femmes.

Activités principales

Au niveau régional, le projet a soutenu:

  • Une analyse des capacités des institutions à contribuer à la PRC a été finalisée
  • Une analyse des inventaires des systèmes d’information contribuant au suivi et à l’évaluation des risques de catastrophes au Sahel a été menée
  • Une approche par consensus afin de renforcer l’information et la gestion des connaissances liées aux risques de catastrophes a été développée avec AGRHYMET, NBA, OSS et ACMAD. Ce travail a également fourni des contributions essentielles pour le travail de la zone du Résultat 2 avec la CEDEAO.

Au niveau national, le projet a soutenu la préparation de :

  • Plusieurs propositions d'investissement.
  • Une evaluation hydromet au Tchad.

Résultats

Le Programme national et régional (Sahel) de résilience et de réponse aux catastrophes a analysé la capacité des institutions régionales à contribuer à la PRC et a dressé l'inventaire des systèmes d'information contribuant au suivi des risques de catastrophes. Au niveau national, le projet a soutenu l’élaboration de propositions d’investissement qui ont ensuite été approuvées:

  • Une proposition d’investissement de 25 millions de dollars pour la préparation et la résilience au Fonds vert pour le climat au Mali, dont 2,5 millions de la GFDRR;
  • La proposition Raincell, qui a reçu 500,000 dollars pour démontrer la faisabilité d’utilisation des données des opérateurs de téléphonie mobile sur l’atténuation du signal afin de surveiller les précipitations en temps réel a Bamako;
  • La proposition d’investissement de de 25 millions de dollars pour les services hydromet au Burkina Faso du Fonds vert pour le climat.

Partenariats et coordination

Cette activité s’appuyait sur le soutien continu de la Banque mondiale au Sahel en matière de sécurité sociale, de protection des moyens d’existence, de gestion de la sécheresse et des risques naturels et du renforcement des capacités au Sahel. L’équipe de la Banque mondiale a assuré une coordination étroite avec les responsables officiels concernés de l’Union européenne.  

Region
  • Afrique
Domaine de priorité
  • Intégration de la prévention des risques de catastrophes (PRC)
Volet d’action
  • Volet 1
Montant approuvé
  • $407,392
Co-financement
  • $217,000
Durée
  • 06/2014 - 06/2017