Mozambique : Renforcer la gestion des risques et la résilience climatique

Contexte et Objectifs

Le gouvernement du Mozambique a approuvé en octobre 2017 l’ambitieux Plan directeur national pour la GRC de 2017-2030, qui est maintenant l’instrument directeur des interventions de GRC au Mozambique. Dans ce contexte, ce projet appuie le gouvernement grâce à des analyses et à un dialogue sur les politiques publiques.

Activités Principales

Composante 1 : Résilience sectorielle

Des travaux de conseil ont été effectués pour intégrer la résilience aux catastrophes et au climat au sein des secteurs clés tels que les transports, les infrastructures de santé et le développement urbain.

Composante 2 : Systèmes d’alerte précoce

Les informations du système d’alerte précoce au Mozambique ne parviennent souvent pas aux districts et aux communautés en temps opportun. Une évaluation approfondie est en cours sur les lacunes du système d’alerte rapide, y compris les modalités de diffusion de l’information.

Composante 3 : Dialogue politique, coordination entre les bailleurs de fonds, et soutien pour la mise en œuvre du programme

Apporter un dialogue stratégique sur la résilience aux catastrophes, y compris sur la résilience des infrastructures, réunissant divers homologues et partenaires gouvernementaux.

Résultats

Ce projet a été approuvé un mois avant que le cyclone tropicale Idai n’impacte le Mozambique. Cette bourse soutien un chapitre de l’évaluation des besoins post-catastrophes se concentrant sur la gestion des risques de catastrophes au Mozambique (disponible en anglais https://bit.ly/35s2369)

Les travaux consultatifs ont contribué à intégrer la résilience aux catastrophes et au climat dans des secteurs clés tels que les infrastructures de transport et de santé en révisant les normes législatives existantes et en élaborant de meilleurs lignes directrices législatives.

Ce projet a aussi eu un rôle primordiale en appuyant le développement du projet « Relèvement et résilience face aux cyclones » (CERRP) qui a été approuvé en septembre 2019 avec un financement de $130 million du Guichet de financement de ripostes aux crises de l’Association internationale du développement et un co-financement des agences de coopération néerlandaise et allemande à la hauteur de $80 million.

Le travail analytique de ce projet appuie les investissements faits sous le projet de la Banque mondiale sur le gestion des risques de catastrophes et la résilience au Mozambique. Ce travail soutien aussi les efforts pour renforcer les capacités et les systèmes du gouvernement, y compris l’opérationnalisation et la capitalisation du nouveau fonds d’assistance pour les catastrophes, le renforcement des capacités d’alerte précoce, et le renforcement de la résilience des bâtiments publiques.     

Partenariats et Coordination

Le projet est mis en œuvre par la Banque mondiale et l’Institut nationale de la gestion des catastrophes du Mozambique, en coordination étroite avec le ministère de l’Economie et des finances, le ministère des Travaux publiques et la gestion des eaux, et le ministère de la Santé.

Pays
Region
  • Afrique
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $500,000
Durée
  • 02/2019 - 08/2021