Mali - Evaluation rapide de catastrophe et cadre de relèvement

Contexte et Objectifs

Le 16 mai 2019, une pluie torrentielle de plusieurs heures à Bamako au Mali a engendré des inondations qui ont touché plusieurs quartiers de la capitale, faisant 15 victimes.
À la suite d'une requête officielle de la Direction de la protection civile du Mali, le programme ACP-UE NDRR a lancé une évaluation rapide et un cadre de relèvement, afin de soutenir une planification efficace du relèvement à la suite ces inondations.

Activites principales et résultats

En coordination avec l’ONU et l’UE, ce projet a effectué une évaluation rapide de catastrophe ainsi qu’un cadre de relèvement. Ce dernier comprend des activités de cartographie avec drones qui permettent une meilleure compréhension des besoins de relèvement et de reconstruction.

L’évaluation rapide et le cadre de relèvement ont été finalisés et publiés (veuillez consulter les liens ci-dessous).

De plus, un atelier a été organisé le 25 septembre 2019 avec les parties prenantes du ministère de la Sécurité et de la Protection civile afin de discuter des options pour le relèvement.  Lors de cet atelier, le gouvernement a décidé des critères pour prioritiser les programmes et le secteurs lors du relèvement, et a confirmé la direction stratégique avancée par le rapport de l’évaluation rapide et du mécanisme institutionnelle qui sera co-dirigé par le ministère de la Finance et le ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

Les recommandations pours des actions futures incluent la préparation et la mise en œuvre d’une politique nationale de RRC intégrant le relèvement et les quatre priorités de Sendai. Des nouvelles initiatives de financement ont aussi été proposés, comme l’établissement de fonds de prévoyance et de relèvement avec des arrangements flexibles, mobilisant des sources supplémentaires de financement internes et externes, et accélérant les procédures de mobilisation et de déboursement en cas de catastrophe et de besoin de réponse et de relèvement. Au niveau institutionnelle, les suggestions incluent des améliorations au cadre du comité interministérielle pour la prévention et la réponse aux catastrophes ; accordant un budget d’exploitation à la plateforme nationale, et poursuivre la décentralisation des institutions de la plateforme nationale aux niveaux régionales et nationales.

Partnerariats et coordination

Le projet a été réalisé par la Banque mondiale et mis en œuvre en collaboration avec la Direction générale de la protection civile (Ministère de la sécurité et de la protection civile). Les secteurs qui ont été inclus dans l’évaluation rapide et la cadre de relèvement comprennent l’environnement, les villes, la santé, les infrastructures, et l’agriculture (y compris le bétail et la pêche) le commerce économique et la gouvernance. Chaque secteur a été représenté par au moins un représentant dans l’élaboration de l’évaluation rapide et du cadre de relèvement. Ainsi, les partie prenantes clefs comprennent le ministère de la Sécurité et de la protection civile ; le ministère des Transports et de la mobilité ; le ministère de l’Infrastructure et de l’équipement ; le ministère de l’Energie et de l’eau ; le ministère de l’Environnement et de l’assainissement et du développement durable ; le ministère du Bétail et de la pêche ; le ministère du Logement, des villes, et du logement sociale ; le ministère de l’Economie et de finances, ainsi que des parties prenantes des organisations non-gouvernementales et du secteur privé déjà impliqués dans le processus de planification d’urgence.  

Liens utiles

Télécharger l'évaluation rapide des dommages, des pertes et des besoins post-inondation

Télécharger le cadre de relèvement 

Pays
Region
  • Afrique
Volet d’action
  • Volet 3
Montant approuvé
  • $230,000
Durée
  • 06/2019 - 06/2020