Lesotho: Analyse des risques liés au climat et à l’eau & systèmes de gestion de l’information des systèmes d’alerte précoce

lesotho.JPG

Contexte et objectifs

Le changement climatique pourrait potentiellement menacer le vaste système de gestion de l’eau du Lesotho, qui aide à protéger le pays de l’impact des évènements climatiques et contribue de manière significative au PIB. Conscient de cela, l’Agence de gestion des catastrophes du Lesotho a institué la première analyse systématique du système de gestion de l’eau du Lesotho pour évaluer sa vulnérabilité au changement climatique.  

L’objectif de l’étude analytique est d’aider le gouvernement du Lesotho à choisir un modèle de développement économique durable en tenant compte de la variabilité du climat et des risques de changement. Plus précisément, l’étude analytique comparera l’ordre de grandeur des impacts économiques pour les différents secteurs pour les changements à long terme afin de guider l’action stratégique du gouvernement du Lesotho.

Activités principales

Au travers du soutien technique de la Banque mondiale, du Programme Alimentaire Mondial (PAM) et du financement du Programme ACP- UE NDRR, l’Agence de Gestion des Catastrophes du Lesotho a établi et installé les infrastructures physiques d’un système d’alerte précoce en 2015 pour un accès efficace et dans les temps à l’information. Ceci afin d’améliorer la préparation et la réponse via un partage d’information intersectoriel et une participation active des communautés locales pour permettre une réponse multidimensionnelle.

L’analyse du changement climatique, menée par la Banque mondiale, a conduit le premier examen systématique des vulnérabilités du système de gestion de l’eau du Lesotho face au changement climatique, en explorant une série de stratégies d’adaptation  au travers d’une large gamme de conditions futures potentielles. En tenant compte de l’importance de l’eau dans la croissance économique du Lesotho à long terme, des analyses quantitatives et qualitatives complètes ont été utilisées afin d’identifier des stratégies démontrant les performances d’un système réussi au travers d’un large éventail de futurs scenarii vraisemblables.       

La Banque mondiale et le PAM ont travaillé avec des hauts fonctionnaires y compris le Bureau du Premier ministre afin d’identifier les employés qui pourraient être formés au travail sur les systèmes d’alertes précoces.  Afin d’y parvenir, le projet a reçu un fond supplémentaire de 200 000 dollars US du Programme ACP-UE NDRR, pour le renforcement des capacités des employés.

Résultats

Le projet a achevé avec succès ses principaux livrables :

  • Conception/diffusion des informations d’alerte précoce
  • Evaluation du changement climatique et de la sécurité de l’eau au Lesotho
  • Organisation d’un atelier d’évaluation des besoins suite à une catastrophe (PDNA)
  • Développement d’un système de gestion de l’information

Partenariats et coordination

La Banque mondiale et le Programme Alimentaire Mondiale ont joint leurs efforts pour soutenir le gouvernement du Lesotho dans l’augmentation de sa résilience face aux risques de catastrophes et aux effets destructeurs du changement climatique.

Liens utiles

Rapport sur l'évaluation de la sécurité en eau et du changement climatique au Lesotho en anglais ici

Un Récit d’impact a été publié en anglais ici.

Pays
Region
  • Afrique
Domaine de priorité
  • Intégration de la prévention des risques de catastrophes (PRC)
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $1,199,771
Co-financement
  • $0
Durée
  • 03/2013 - 09/2016