Kenya : Renforcement du cadre institutionnel, de planification, et de la politique pour gérer les risques climatique et de catastrophes

Contexte et Objectifs

En juin 2018, la Banque mondiale a approuvé un Prêt de 200 millions de dollars à l’appui de politiques de développement avec l’Option de retrait différé pour les risques liés aux catastrophes (Cat-DDO),  pour le Kenya. Le Cat-DDO est une ligne de crédit conditionnelle, qui apporte des liquidités immédiates à la suite d’une catastrophe naturelle. Le Kenya est le premier pays de l’IDA (IDA : l’Association internationale de développement : l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète) à recevoir un Cat-DDO.

Sept Actions Préalables ont été définies pour le Cat-DDO, qui visent à renforcer le cadre de Gestion des Risques de Catastrophes (GRC) pour le Kenya. Le projet ACP-UE NDRR soutiendra des activités qui favorisent la réalisation des objectifs liés à trois de ces sept Actions Préalables.

Activités Principales

Composante 1 : Intégrer la GRC

Dans le cadre du Cat-DDO, le gouvernement kényan s’est engagé à la préparation de cinq profils de risques du pays supplémentaires avant 2021. Le projet ACP-UE NDRR mettra au point une méthodologie pour la préparation des profils de risques. Cette nouvelle méthode sera adoptée par le gouvernement kényan comme le nouveau standard dans la production d’information sur les risques de catastrophes au niveau infranational.

Composante 2 : Renforcement des capacités d’intervention d’urgence

Dans le cadre du Cat-DDO, le gouvernement kényan s’engage à produire avant 2021 huit plans d’intervention d’urgence par comté. Le projet ACP-UE NDRR révisera le Plan National D’intervention d’Urgence de 2009. Ce processus de révision informera la formulation d’une Note d’Orientation, qui façonnera la formulation de plans d’intervention d’urgence par comté.

Composante 3 : Renforcer le cadre juridique de la GRC (1)

Les activités de cette composante appuieront le cadre juridique de la GRC. Le cabinet du gouvernement kényan a approuvé en Mars 2018 une politique nationale de la GRC, et a élaboré un loi sur la GRC qui va mettre en œuvre la politique nationale de la GRC.

Composante 4 : Renforcer le cadre juridique en termes de GRC (2)

Dans le cadre du Cat-DDO, le gouvernement kényan s’est engagé à approuver un nouveau code du bâtiment, qui intègre les normes de conception résilientes aux risques. Le projet ACP-UE NDRR aidera le gouvernement à élaborer un nouveau code du bâtiment. Les activités comprennent, entre autres, l’intégration les meilleures pratiques internationales, le soutien du dialogue politique, et la conception d’un processus de consultation.

Résultats

Le projet est dans sa phase de démarrage.

Partenariats et Coordination

Les activités seront effectuées par la Banque mondiale, en partenariat avec les principales institutions nationales, y compris le Centre Nationale de la Gestion des Catastrophes et l’Autorité Nationale de Gestion de la Sécheresse.

Pays
Region
  • Afrique
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $400,000
Durée
  • 01/2019 - 02/2020