Identifier les risques pour protéger les écoles en République dominicaine

Contexte et Objectifs
Le projet visait à renforcer l'évaluation des risques et la cartographie des infrastructures publiques essentielles en République dominicaine afin de contribuer à la construction d’une résilience nationale. Plus précisément, le projet avait pour objectif de renforcer les capacités nationales en matière d'évaluation et de cartographie des risques grâce au renforcement des capacités du Ministère de l'éducation et de la Commission nationale d'urgence.


Activités principales
Les activités du projet consistaient à:

  • Renforcer les capacités du gouvernement à combler les lacunes existantes en matière d'information, liées à l'évaluation et à la cartographie des infrastructures critiques (écoles).
  • La cartographie des écoles a été soutenue et consolidée par de la formation.


Résultats
Le projet a été achevé et les résultats suivants ont été obtenus:

  • Renforcement des capacités du ministère de l'Education à évaluer les risques de catastrophes pour les écoles publiques en utilisant le « Safe School Index », qui a été appliqué dans 48 écoles comme prévu dans le cadre du projet.
  • Le ministère de l'Éducation a reçu un appui pour la formation et la certification de six commissions régionales qui seront en mesure de reproduire les évaluations de l'Indice de la sécurité dans les écoles à l'avenir.
  • Trois cartes des aléas (sécheresse, inondation et feux de forêt) ont été produites pour les 48 écoles évaluées.
  • Des délégués de la Commission nationale d'urgence ont été formés à la cartographie des infrastructures critiques ainsi qu'à la production et à l'utilisation des cartes des aléas de base pour les écoles.
  • Deux manuels sur les cartes d'inondation et de sécheresse ont été produits et peuvent être utilisés pour des activités de renforcement des capacités après la fin du projet.

Partenaires et coordination
Le projet était un partenariat composé de Plan République dominicaine, Oxfam République dominicaine, UN Habitat et la Banque mondiale. Le projet a été développé suite à une approche pilote réussie et soutenue par le mécanisme de financement du Programme de préparation aux catastrophes (DIPECHO) du Département de l'aide humanitaire et de la protection civile de l’Union européenne en République dominicaine.

Ces actions ont été mises en œuvre en collaboration avec l'Université autonome de Saint-Domingue (UASD), une université d'état - la plus grande du pays, la seule à enseigner les SIG et à être un membre juridique de la NEC. La cartographie fut enrichie par les résultats des évaluations des risques en école dans cinq provinces différentes et par la collaboration avec le Forum de prévention des risques liés aux catastrophes de la société civile, une plate-forme nationale pour différents acteurs locaux et internationaux impliqués dans la PRC, opérationnelle depuis 2007 et dont la banque mondiale est membre.

 

Region
  • Caraïbes
Domaine de priorité
  • Identification et évaluation des risques
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $638,028
Co-financement
  • $0
Durée
  • 04/2015 - 10/2017