Gestion des données spatiales et identification des écoles et abris les plus vulnérables en Dominique

dominica

Contexte et objectifs

Le projet visait à réduire la vulnérabilité de la Dominique aux impacts des aléas naturels et du changement climatique par l’identification et la réalisation d’évaluations des risques d’aléas et de catastrophes spécifiques.

Activités principales

  • Création d'une plate-forme de partage et de gestion des données spatiales pour les évaluations des dangers et des risques liés aux catastrophes;
  • Évaluation des vulnérabilités et évaluation multicritères (MCE) afin d’avertir le choix des investissements dans le cadre du projet de prévention des vulnérabilités liées aux catastrophes, financé par la Banque mondiale;
  • Facilitation d'une MCE pour la priorisation des investissements (écoles et abris) à inclure dans le DVRP / PPCR (Projet de prévention des vulnérabilités face aux catastrophes/ Programme pilote pour la résilience climatique)

Résultats

Le projet de Gestion des données spatiales et d’identification des écoles et des abris les plus vulnérables, lancé en décembre 2012 et mis en œuvre par la Banque mondiale, s’est conclu en juin 2017.  

Le projet a soutenu le gouvernement de la Dominique dans la mise en place d’une plateforme de gestion des données de risques, appelée Dominode qui visait à:

  • Mieux éclairer le choix des investissements dans le cadre du Projet de réduction de la vulnérabilité aux catastrophes naturelles, financé par la Banque mondiale (qui est entré en vigueur au 8 septembre 2014).
  • Soutenir le gouvernement à identifier et moderniser des abris vulnérables, et à concevoir et construire de nouveaux bâtiments résilients.
  • Renforcer les capacités du gouvernement de la Dominique à gérer et à partager des données géospatiales, la promotion d’une culture du partage de données pour prendre des décisions éclairées à de multiples niveaux.

Dans un souci d’assurer la pérennité de ces accomplissements et leur large utilisation, l’équipe du projet a intégré les résultats du projet dans un cadre national de suivi et d’évaluation qui vise à fournir un mécanisme de suivi national des résultats de la résilience au changement climatique et des progrès réalisés pour l’ensemble des investissements publics, bilatéraux et multilatéraux. L’équipe du projet a renforcé le cadre national de suivi et d’évaluation et elle a consolidé les travaux portant sur les données géospatiales. Cette activité a adopté une approche systématique de suivi des résultats, d’évaluation de l’impact, de gestion du savoir et d’apprentissage au niveau du programme.
 

Partenaires et coordination

Le projet a été mené en étroite collaboration avec un certain nombre d’entités ministérielles, dont le Bureau de la gestion des catastrophes, le Département des administrations locales, le Ministère des travaux publics et des ports, la Division de la planification physique, l'Unité d’information de la technologie des communications, l'Unité de coordination du projet DVRP / PPCR et le Ministère de la santé

Les fonctionnaires représentants l'UE ont été informés des progrès réalisés dans le projet et ont été invités à participer à l'événement de clôture.

 

Pays
Region
  • Caraïbes
Domaine de priorité
  • Identification et évaluation des risques
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $719,829
Co-financement
  • $0
Durée
  • 12/2012 - 06/2017