Gambie: Évaluation nationale des risques de catastrophes et renforcement de l’Agence nationale de gestion des catastrophes

Contexte et objectifs

Le projet avait pour objectif de réduire la vulnérabilité de la population gambienne aux risques de catastrophes par un renforcement des capacités institutionnelles afin de gérer les risques et un accès amélioré à l’information pour intégrer la réduction des risques de catastrophes dans le développement de l’infrastructure.

Activités Principales

Les activités du projet comprenaient les éléments suivants :

  • Composante 1: Evaluation nationale des risques et cartographie. Dans le cadre de cette composante, un exercice exhaustif de cartographie des risques et des risques a été entrepris. En collaboration avec l'Agence nationale de gestion des catastrophes et les principales parties prenantes, les principales activités ont inclus:
    • La compilation d'un inventaire des études existantes, des données et des capacités nationales, ainsi que des pratiques nationales en matière de PRC;
    • L'aide d'outils géo spatiaux, construction d’une base de données historique de six risques majeurs, soit les sécheresses, les inondations, les tempêtes de vent, les déversements d'hydrocarbures, l'érosion côtière et les feux de forêt au cours des dix dernières années;
    • L'élaboration d'un service de carte Internet qui permettra à l'équipe de planification et d'intervention en cas de catastrophe de la NDMA d'entrer des informations essentielles;
    • L'évaluation de l'exposition et de la vulnérabilité;
    • La construction de modèles de surface géo spatiale pour les éléments pertinents à risque lorsque cela est possible;
    • L'analyse des impacts socio-économiques des risques identifiés; et
    • La présentation des résultats d'une manière facile à comprendre, par ex. tables, courbes, matrices, cartes, etc.
  • Composante 2: Évaluation des capacités de la NDMA et des partenaires en réduction des risques de catastrophes. La tâche principale de cette composante consistait à réaliser une étude approfondie pour évaluer les capacités des principaux partenaires aux niveaux central, régional et local, y compris le secteur public et privé et les ONG / organisations communautaires afin d’établir leur niveau de préparation et leurs capacités à former une collaboration utile ou un partenariat avec la NDMA dans l’exercice de leurs responsabilités.

Résultats

Dans le cadre du Projet national d’évaluation des risques de catastrophes et de renforcement de l’Agence nationale de gestion des catastrophes (NDMA) - mis en œuvre conjointement avec cette dernière, un mode opératoire normalisé pour la gestion des risques de catastrophes a été élaboré, comprenant des éléments de préparation, de prévention, d’intervention, de relèvement et de réhabilitation. Les activités suivantes ont été achevées:

  • La compilation réussie de l’inventaire des études existantes, des données, des capacités nationales et des pratiques nationales en matière de PRC ;
  • La délimitation de toutes les zones du pays sujettes à des aléas naturels, et leur exposition aux éléments à risque ;
  • L’élaboration d’un service de carte sur internet, pour permettre à l’équipe de planification et d’interventions en cas de catastrophe de la NDMA d’y saisir des informations critiques en temps opportun ; et
  • Le soutien apporté à la mise en œuvre du cadre institutionnel de la NDMA et à des exercices de simulation basés sur les cinq aléas relevés dans le plan national d’urgence.
     

Partenariats et coordination

Les activités du projet ont été mises en œuvre par la Banque mondiale et le principal partenaire était l'Agence nationale gambienne de gestion des catastrophes.

Pays
Region
  • Afrique
Domaine de priorité
  • Intégration de la prévention des risques de catastrophes (PRC)
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $605,768
Co-financement
  • $0
Durée
  • 10/2012 - 06/2015