CER africaines: Préparation de la collaboration avec les organisations régionales africaines dans le cadre du programme ACP-UE

Contexte et objectifs

L’objectif global du projet était de renforcer les capacités des Communautés économiques régionales (CER) à gérer efficacement la réduction des risques de catastrophe dans leurs régions respectives. Plus spécifiquement, le projet a favorisé le dialogue entre les organisations régionales en Afrique, la Banque mondiale et d’autres partenaires au développement sur la réduction des risques de catastrophes. Le projet a aussi favorisé l'apprentissage et l'échange de connaissances avec d'autres organisations régionales telles que l'UE, et soutenu les CER dans l'élaboration d'un programme de travail efficace sur la réduction des risques de catastrophe devant être mis en œuvre dans le cadre du programme du résultats 2.

Activités principales

Le projet a contribué aux objectifs généraux du Programme ACP-UE NDRR en soutenant les CER africaines à améliorer leurs capacités de coordination, de planification et de conseil en matière de réduction des risques de catastrophe, ainsi que leurs capacités de gestion et de préparation de projets. Les CER ont été en mesure de gérer efficacement les programmes régionaux visant à améliorer la résilience aux impacts des catastrophes naturelles. Le projet comportait trois composantes principales:

  • Composante 1 – Préparation, participation et animation d'ateliers, de réunions, de vidéoconférences et d'activités similaires à l'appui du démarrage et de la mise en œuvre du projet. Cette composante a financé un atelier de coordination avec les CER à Bruxelles. L’atelier de coordination de quatre jours avait pour objectif (i) de finaliser conjointement les programmes de travail des CER pour le programme du secteur de résultat 2, (ii) de discuter des modalités de mise en œuvre et  (iii) de coordonner les activités avec d’autres intervenants impliqués dans un programme plus large financé par ACP-UE sur la réduction des risques de catastrophes en Afrique subsaharienne. L'atelier a par ailleurs été l'occasion d'échanger avec l'Union européenne (DG ECHO, DG Environnement) sur la perspective des organisations régionales responsables de la gestion des risques de catastrophe.
  • Composante 2 – Développement de plans de travail, cadres logiques et autres informations de conception de projet. Le projet a soutenu la finalisation des programmes de travail des quatre CER et a aidé à la rédaction des documents de projet requis, dont des notes conceptuelles, des notes de projet, des cadres logiques, un cadre de suivi et d'évaluation, un cadre d'évaluation des référence et des termes de référence détaillés. 
  • Composante 3 - Renforcement du partenariat avec les organisations régionales en Afrique. Le projet a soutenu l'organisation d'un atelier régional en Afrique présentant le programme  ACP-EU NDRR intitulé «Renforcer la résilience aux catastrophes naturelles face aux risques naturels dans les régions, pays et communautés d'Afrique subsaharienne» à des délégués de gouvernements nationaux et d'organisations régionales. L’atelier a abordé les activités liées au résultat 2. 

Résultats

Le plan de travail pour le secteur de résultat 2 a été présenté conjointement par les quatre CER lors de la 8ème réunion du Groupe de travail sur la réduction des risques de catastrophe pour l'Afrique, tenue en février 2016 à Addis-Abeba, en Éthiopie. À la fin du projet, tous les résultats attendus ont été atteints:

  • Les politiques de gestion des risques de catastrophe aux niveaux national et régional ont renforcé la préparation du Plan d'action pour la réduction des risques de catastrophe de la CEDEAO, y compris la consultation des États membres.
  • Les capacités régionales de gestion des inondations ont été renforcées:
  • Un plan d'action régional de gestion des inondations a été élaboré et un rapport régional sur les inondations transfrontalières a été mis à jour.
  • La planification régionale de reprise après sinistre a été renforcée:
  • Le document de travail sur le rôle de la CEDEAO dans la planification du relèvement a été finalisé.

Partenariats et coordination
Le projet a été coordonné directement avec les fonctionnaires de la Commission européenne chargés de la supervision du programme ACP-UE NDRR à Bruxelles. L'équipe de travail a régulièrement informé les délégations de l'UE, qui ont travaillé en étroite collaboration avec les CER et la Commission de l'Union africaine à Addis Abeba, Abuja, Libreville, Nairobi et Gaborone.

 

Region
  • Afrique
Domaine de priorité
  • Intégration de la prévention des risques de catastrophes (PRC)
Volet d’action
  • Volet 1
Montant approuvé
  • $497,955
Co-financement
  • $50,000
Durée
  • 11/2014 - 06/2017