Cadre d'évaluation des risques et des aléas liés aux catastrophes à Sainte-Lucie : préparation pour la réduction des vulnérabilités

Contexte et objectifs
L’objectif du projet était de renforcer les capacités du gouvernement de Sainte-Lucie à identifier et à surveiller les risques liés aux catastrophes et à leurs impacts.

Activités principales
Les activités principales de ce projet comprenaient :

  • La formation aux méthodes d'enquête sur la vulnérabilité structurelle, destinées aux architectes et aux ingénieurs publics, aux géomètres et aux étudiants en génie civil d'une université locale.
  • Une étude de la vulnérabilité structurelle des bâtiments résidentiels réalisée avec plus de 500 unités examinées et géo référencées ;
  • Une évaluation nationale des risques d'inondation ;
  • Une formation pratique de deux semaines sur divers modèles d’inondations a été réalisée au sein des ministères et des agences concernés.

Résultats
Les activités réalisées ont permis d'atteindre les résultats escomptés, avec le changement d’une composante et plus précisément :

  • Un ensemble d'investissements sectoriels pour la réduction de la vulnérabilité a été défini : les résultats de l'évaluation des vulnérabilités structurelles des bâtiments résidentiels de l’île, menée dans le cadre de cette subvention, ont servi à identifier et à hiérarchiser des interventions structurelles spécifiques. Ces dernières furent menées dans un objectif d’amélioration de la résilience et pourraient être éligibles au financement de la Facilité de financement à l'adaptation climatique (CAF), une composante de la ligne de crédit du projet de prévention de la vulnérabilité liées aux catastrophes de Sainte-Lucie (DVRP).
  • Plan de travail pour l'évaluation des risques liés aux aléas et aux catastrophes : une évaluation du risque de crue au niveau national a été effectuée dans le cadre du projet. Cette évaluation a aidé à l'élaboration de lignes directrices pour la gestion des bassins hydrographiques et pour le développement d'un plan de gestion d’un bassin hydrographique à Sainte-Lucie. Ces deux activités sont actuellement financées par la Banque mondiale/ DVRP.
  • Stratégie d’inclusion d’une composante de prévention des risques, intégrée dans les plans de gestion des bassins hydrographiques : Ce volet a été intégré et coordonné en étroite collaboration avec le Programme d'évaluation des risques aux Caraïbes, un projet axé sur les évaluations des risques d'inondation et de glissement de terrain ainsi que sur un manuel d'évaluation des risques. Ce projet a financé une formation technique de quatre semaines sur la méthodologie de l'évaluation nationale des risques d'inondation (mentionnée ci-dessus), qui fut réalisée à l'Université de Twente ITC en Hollande de la mi-février à la mi-mars 2015. En outre, une formation de deux semaines sur divers modèles d'inondation (comprenant les aspects hydrologiques et techniques de la gestion intégrée des inondations, en utilisant une approche pratique pour générer des informations pour la gestion des inondations) a également été menée. Au total, 21 participants de 5 divisions différentes ont assisté à la formation.
  • Stratégie de renforcement des capacités d'évaluations des risques et des catastrophes : les capacités du personnel technique de Sainte Lucia en évaluation des risques ont été améliorées grâce à la formation fournie et aux différentes lignes directrices et plans qui ont été financés au titre de ce projet (ou pour lesquels des ajouts ont été apportés pour de futurs projets comme souligné ci-dessus).

Partenariats et coordination
Les activités ont été mises en œuvre en étroite collaboration avec les partenaires, les parties prenantes du gouvernement et du milieu universitaire et plus particulièrement pour les activités suivantes :

  • L'enquête structurelle a été menée en collaboration avec les ministères des finances, de l’infrastructure, du service public et du développement durable, du développement physique, du logement et de la rénovation urbaine et du Bureau central des statistiques ainsi que de l’Université publique Sir Arthur Lewis.
  • L'évaluation des risques d'inondation pour la composante de gestion des bassins hydrographiques, dont l'Agence de gestion des ressources en eau a été le partenaire et le bénéficiaire principal. La formation et l'évaluation au niveau national des risques d'inondation fut dispensée par un consortium mené par l'Université de Twente / ITC.
Region
  • Caraïbes
Domaine de priorité
  • Identification et évaluation des risques
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $294,278
Co-financement
  • $0
Durée
  • 10/2012 - 04/2016