Assistance technique sur le financement des risques liés aux catastrophes en Jamaïque

Contexte et Objectifs
Ce projet avait pour objectif de mieux identifier et gérer les risques fiscaux associés aux catastrophes naturelles en Jamaïque.

Activités principales

  • Comprendre et quantifier le risque fiscal découlant des catastrophes
  • Analyser et revoir les conditions de marche pour la provision d’assurance aux risques liés aux catastrophes
  • Élaboration d'une stratégie soucieuse des coûts de financement et d'assurance contre les risques de catastrophe (DRFI)
  • Intégrer le risque de catastrophe dans un cadre / une stratégie de gestion globale des risques
  • Echanges Sud-Sud : Collaborer et partager les leçons apprises dans le cadre du programme ACP-UE avec d'autres petits États insulaires en développement.


Résultats

  • Un profil de risque de catastrophe par pays a été livré. Fondé sur des données de base sur les pertes historiques et les dépenses publiques liées aux catastrophes et un profil national des risques de tremblements de terre et de tempêtes au niveau national, ce document a aidé le gouvernement jamaïcain à mieux comprendre et quantifier la valeur patrimoniale des bâtiments et des potentiels futures pertes dues aux catastrophes à la Jamaïque.
  • Un rapport final sur les recommandations pour une stratégie de financement des risques de catastrophes a été publié, accompagné d'une courte vidéo sur ces recommandations. Un autre rapport a été publié sur le marché national de l'assurance et de discussions avec des compagnies d'assurance locales. Les recommandations sur la stratégie ont été discutées avec le gouvernement et des discussions sont en cours avec la Banque mondiale concernant les possibilités de coopération future. Le ministère des Finances a reconnu l'importance de l'intégration du financement des risques de catastrophes dans les considérations budgétaires, de politique budgétaire et de gestion de la dette. 
  • En octobre 2017, une journée de formation approfondie pour les experts techniques, ainsi que des discussions stratégiques a été organisée avec les parties prenantes régionales, portant sur la mise en œuvre de la stratégie de financement des risques de catastrophe pour les décideurs.


Partenaires et coordination
L'équipe de la Banque mondiale a profité du protocole d'accord conclu avec la Facilité d'assurance contre les risques de catastrophe dans les Caraïbes (CCRIF) pour partager des données et favoriser les collaborations. L'équipe a eu des discussions avec des représentants de la Banque de développement des Caraïbes (BDC), l’agence de developpement britannique DFID, l’agence pour la gestion des situations d'urgence en cas de catastrophe dans les Caraïbes (CDEMA) et le Centre régional d'assistance technique pour les Caraïbes (CARTAC). Le CDEMA et le CARTAC ont également participé à l'atelier régional organisé sous l'activité 5.

Liens utiles

Dans le cadre de ce projet, une vidéo a été produite décrivant comment le programme ACP-UE NDRR a soutenu les gouvernements du Belize, de la Grenade, de la Jamaïque et de Sainte-Lucie à mieux comprendre et gérer les impacts fiscaux des catastrophes et à identifier des options de protection financière viables. La vidéo est disponible ici.

Pays
Region
  • Caraïbes
Domaine de priorité
  • Intégration de la prévention des risques de catastrophes (PRC)
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $267,409
Co-financement
  • $0
Durée
  • 05/2015 - 06/2018