Amélioration de la résilience au changement climatique et aux risques naturels à Vanuatu

Contexte et objectifs
L'objectif de ce projet était de promouvoir l'intégration de la prévention des risques de catastrophes, l'adaptation au changement climatique et de s'appuyer sur les programmes et projets pilotes réussis.


Activités principales
Le projet comprenait quatre composantes :

  • Renforcement institutionnel pour le changement climatique et la gestion des risques de catastrophes ;
  • Amélioration de la résilience communautaire ;
  • Promotion des technologies avancées pour la production de cultures vivrières et la résilience au changement climatique ; et
  • Approvisionnement rural en eau.

Résultats
Les principaux résultats par composante sont énumérés ci-dessous :
Renforcement institutionnel pour le changement climatique et la gestion des risques de catastrophes :

  • La révision de la loi nationale sur les catastrophes est terminée et devrait être approuvée par le Parlement en 2018.
  • La construction de deux centres provinciaux de catastrophe à Tanna et Sola, a été achevée.
  • Un programme personnalisé pour le Bureau National de Gestion des Catastrophes (NDMO) a été finalisé. 
  • Les hangars de 8 stations sismiques fournissant des données sismiques en temps réel ont été construits.

Amélioration de la résilience communautaire : 

  • Deux manuels opérationnels ont été élaborés, fournissant des procédures pour les projets d’adaptation au changement climatique et de gestion des risques de catastrophe.
  • Le gouvernement a commencé à mettre en œuvre 45 projets au niveau communautaire (micro-projets) dans les îles de Tanna et les bergers touchés par le cyclone tropical Pam, ainsi que dans 20 communautés d'Ambae et d'Ambrym touchées par une récente éruption du volcan.

Promotion de technologies avancées pour la production de cultures vivrières et la résilience au changement climatique : 

  • Quatorze parcelles de démonstration de variétés sélectionnées de cultures résilientes ont été établies à Tanna pour aider à multiplier les cultures améliorées. La distribution de matériel de plantation à partir de ces parcelles a commencé. Un système d'enregistrement et de surveillance pour la distribution du matériel végétal a été mis au point et partagé avec les communautés.
  • Le projet a amélioré l’approvisionnement en eau en milieu rural et a notamment réparé six systèmes d’alimentation en eau et achevé des inventaires d’eau pour les provinces de Torba et de Penama.

Partenariats et coordination
Le représentant de la délégation de l'UE, responsable du projet basé aux îles Salomon a été invité à se joindre à un certain nombre de missions de supervision et a participé à l'examen à mi-parcours du projet et à la réunion de clôture. 
L'équipe du projet a continuellement informé les principaux partenaires tels que le ministère des affaires étrangères et du travail (MFAT) sur l'avancement du projet et afin d’assurer une synergie.
 

Pays
Region
  • Pacifique
Domaine de priorité
  • Intégration de la prévention des risques de catastrophes (PRC)
Volet d’action
  • Volet 2
Montant approuvé
  • $2,999,926
Co-financement
  • $8,523,500
Durée
  • 08/2013 - 12/2017