Afrique: Cinquième Plateforme régionale africaine pour la réduction des risques de catastrophes

Contexte et objectifs

Le projet a contribué à faciliter la participation de hauts responsables gouvernementaux de pays d'Afrique subsaharienne à la 5ème plate-forme régionale africaine à Abuja, au Nigeria, les 13 et 16 mai 2014, afin d'examiner les progrès de la réduction des risques de catastrophe en Afrique et de consolider la contribution africaine au Cadre d’action post-2015 de Sendaï pour la réduction des risques de catastrophes.

 

Activités principales

La plateforme a permis de formaliser et de renforcer la position africaine sur le Cadre d’action post-2015 de Sendaï pour la réduction des risques de catastrophes et a adopté une déclaration. Cette déclaration est un instrument clé pour encadrer les résultats globaux de la Plateforme régionale africaine pour la réduction des risques de catastrophe, y compris la validation des éléments essentiels au Cadre d’action post-2015 de Sendaï pour la réduction des risques de catastrophes.

 

Résultats

Les consultations avant et pendant la cinquième plate-forme régionale africaine, ainsi que les engagements des parties prenantes, ont été utilisés pour élaborer la déclaration. La déclaration, accompagnée de la contribution africaine au Cadre d’action post-2015 de Sendaï et des engagements des parties prenantes, a été soumise au Comité préparatoire de la troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe 14-15 juillet 2014 ainsi qu'au Sommet de l'Union africaine.

 

Partenariats et coordination

La Banque mondiale, en tant qu’agence d’exécution, a directement géré l’activité. Les principaux bénéficiaires de l'activité étaient les États membres régionaux, en particulier les institutions de gestion des risques de catastrophe. Les autres parties prenantes clés comprenaient: les bailleurs de fonds (UE, Banque mondiale), les agences des Nations Unies (UNISDR, PNUD), les ONG travaillant dans la gestion des risques de catastrophe, les institutions techniques, les fournisseurs de services et les universités. Le projet a mobilisé les parties prenantes principalement par le biais d'ateliers consultatifs, d'autres forums et de contacts directs.

Region
  • Afrique
Domaine de priorité
  • Intégration de la prévention des risques de catastrophes (PRC)
Volet d’action
  • Volet 1
Montant approuvé
  • $124,021
Co-financement
  • $0
Durée
  • 04/2014 - 06/2014