Initiative de Financement des Risques de Catastrophes en Afrique: Rapport d’activités 2018-2019

ADRF R5 Francais
mars 2020

Ce rapport d’activités résume les activités du Résultat 5, aussi connu sous le nom d’Initiative de financement des risques de catastrophes En Afrique (Africa Risk Disaster Financing, ARDF) de juillet 2018 à juin 2019. Le rapport donne un aperçu des accomplissements pendant cette période.  Jusqu’à présent, l’initiative du ADRF a permis de soutenir les gouvernements en renforçant leur capacité à concevoir et à mettre en œuvre des politiques, des instruments et des stratégies de financement des risques aux niveaux régional, national et local.

L’Initiative ADRF est l’un des cinq domaines de résultats du programme de coopération Renforcer la résilience aux catastrophes en Afrique subsaharienne de l’Union européenne (UE) –Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP), mis en œuvre par plusieurs partenaires, dont la Banque africaine de développement (BAD), la Commission de l’Union africaine (CUA), le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNDRR) et la Facilité mondiale pour la réduction des risques de catastrophe et le relèvement (GFDRR), géré par la Banque Mondiale. L’objectif global du Programme est de renforcer la résilience des régions, des pays et des communautés d’Afrique subsaharienne aux impacts des catastrophes naturelles, y compris les impacts potentiels due au changement climatique, de réduire la pauvreté et de promouvoir le développement durable.

L’Initiative ADRF, lancée en 2015 et mise en œuvre par la GFDRR et la Banque Mondiale, soutient l’élaboration de stratégies de financement des risques aux niveaux régional, national et local afin d’aider les pays africains à prendre des décisions informées pour améliorer leur capacité de réponse post-catastrophe afin d’atténuer les répercussions socioéconomiques, fiscales, et financières des catastrophes.