Les petits États insulaires partagent les défis et les solutions pour renforcer la résilience à la suite des catastrophes

Dans le cadre de l'Initiative des petits États insulaires (SISRI), le programme ACP-UE NDRR a financé la troisième réunion du réseau de praticiens du SISRI qui s'est tenue à Mexico City du 13 au 14 mai 2018, en marge du Forum UR. La réunion a réuni plus de 40 représentants de gouvernements du Pacifique, des Caraïbes, de l'océan Indien et d’Afrique ainsi que d'autres experts de la Banque mondiale, de l'UE et du Secrétariat ACP et d'autres institutions. Cet évènement fut l'occasion de partager les bonnes pratiques, les innovations, les défis et les solutions pratiques pour un relèvement résilient à la suite de catastrophes, un sujet particulièrement pertinent après les récents désastres provoqués par l'ouragan Irma à Antigua-et-Barbuda, en République dominicaine, en Haïti et à Saint-Kitts, l'ouragan Maria à la Dominique et le Cyclone Gita à Tonga.
La réunion a couvert un éventail de sujets répartis en sept sessions sur, entre autres, les évaluations post-catastrophe, les institutions, la gouvernance et les politiques de relance résilientes et de reconstruire en mieux, la participation du secteur privé, l'inclusion sociale et le genre, le logement et les mécanismes et instruments sociaux et financiers. Les remarques finales ont été faites par le chef du secteur du changement climatique de la Direction générale du développement et de la coopération (DEVCO) de l'UE, Etienne Coyette, et l'ambassadeur Leonard-Emile Ognimba du Secrétariat ACP. Tous deux ont souligné l'importance des échanges de connaissances entre les Petits États Insulaires en Développement (PEID) en raison de leur contextes similaires et de leur vulnérabilité aux risques naturels et aux impacts du changement climatique.
Les messages clés de la réunion ont été résumés en trois actions : reconstruire plus rapidement, reconstruire de manière plus inclusive et reconstruire de manière plus robuste, afin de générer de plus grands bénéfices et mieux reconstruire, ce qui est particulièrement important pour les PEID en raison de leur vulnérabilité aux risques climatiques et aux catastrophes. Pour conclure, les praticiens ont souligné les principales idées, connexions et méthodologies de l'atelier, y compris la nécessité de continuer à échanger les meilleures pratiques entre les PEID pour renforcer leur résilience au changement climatique et aux catastrophes.
Des liens utiles peuvent être trouvés ci-dessous :
Réunion du réseau de praticiens SISRI, accessible ici.
Adaptation de la stratégie de développement des îles Fidji aux impacts du changement climatique, accessible ici.
La voie de la résilience de la Dominique, accessible ici.

In the frame of the Small Island States Initiative (SISRI), the ACP-EU NDRR Program financed the Third SISRI Practitioners’ Network meeting which took place in Mexico City from 13-14 May 2018, as a side event of the UR Forum.

It brought together over 40 government officials from the Pacific, Caribbean and African/Indian Ocean in addition to other experts from the World Bank, the EU and the ACP Secretariat, and other institutions. It was an opportunity to share good practices, innovations, challenges and practical solutions on resilient recovery in the aftermath of disasters, a topic particularly relevant after the recent disasters resulting from Hurricane Irma in Antigua and Barbuda, the Dominican Republic, Haiti and Saint Kitts, Hurricane Maria in Dominica and Cyclone Gita in Tonga.

The meeting covered a range of topics divided in seven sessions - from post-disaster assessments, institutions, governance and policies for resilient recovery and build back better to the involvement of the private sector, gender and social inclusion, housing and social and financial mechanisms and instruments. The closing remarks were made by the Head of Climate Change Sector in the EU’s Directorate General for Development and Cooperation (DEVCO), Etienne Coyette and Ambassador Leonard-Emile Ognimba from the ACP Secretariat. Both underlined the importance of Small Islands Developing States (SIDS) learning from each other due to their similar and context and vulnerability to natural hazards and the impacts of climate change. 
The key messages from the meeting was summarized in three actions - rebuild faster, more inclusively, and stronger – to generate large benefits and build back better, which is particularly important for small island states due to their high vulnerability to climate and disaster risks and small scale. The practitioners highlighted the insights, connections, ideas and methodologies gained as the main takeaways from the workshop, including the need to continue exchanging best practices among SIDS to build climate and disaster resilience.

Useful links can be found below:
SISRI Practitioner’s Network Meeting, accessible here.
Adapting Fiji's development strategy to the impacts of climate change, accessible here.  
Dominica's path to resilient recovery, accessible here

Standard